Victimisation, concurrence inconsciente, besoin d’exister, …

Certaines personnes ont un besoin tellement grand de vouloir exister qu’ils prennent de la place, trop de place voire la place des autres…

Ils sont tellement en recherches d’amour, d’affection ou tout simplement d’attention ou de reconnaissance qu’ils vont en extrême sur tout!

Dans une soirée par exemple, ils vont monopoliser la parole ou essayer de mettre l’ambiance en prenant des initiatives par des blagues pas drôles, te racontant leurs vies sans filtres, étant avec toi sans gènes( mais qui généralement mettent plus le malaise qu’autre chose et fait donc un flop cuisant)

Ils se pensent investie d’une mission comme si on attendait tous un truc de sa part, comme s’il était le saint patron d’une grande famille.
Bien que généralement il ne soit qu’une pièce rapportée ( même dans les amis)

Il veut aider, conseiller les autres pour cacher, camoufler la misère de sa vie.

Ils se veulent, se rêvent chefs de meute mais n’en ont pas l’envergure, se rapproche du chef se faisant passer pour un ami, un bras droit, un confident mais au final se rêve devenir ou être comme toi.

Je sais que bien souvent ce n’est pas intentionnel, que ces personnes là sont bancales dues à un traumatisme ou manque de repères.
Ils veulent se prouver qu’ils sont capables de plein de choses…

Sauf que parfois c’est limite s’ils ne viennent pas manger dans ta gamelle même si tu n’as que des os à ronger.

Etre un couteau suisse n’est pas une identité mais une pathologie.

On se crée nous même avec la force du temps, des épreuves et des leçons retenues pas en se grimant de masques et de faux-semblants, pas en se transformant en quelqu’un d’autre que tu penses être une meilleure version de toi-même pas que ce n’est pas possible, mais si celle que tu es avant de te transformer n’est pas en paix ni guérit de ces fêlures, tu ne sauras être qu’un leurre face à toi-même.

L’introspection est une arme efficace pour se remettre à niveau.

Certains agissements sous couvert de naïveté agacent profondément car d’autres se demanderont toujours si tu es à demi-mal…
N’attends pas des autres ce que tu n’as pas, fait en sorte d’avoir !

La vie ce n’est pas la famille Ingalls et tu ne vis pas dans la série Friends.
Et l’un ne compense pas l’autre.

Ne copie personne, ne mime aucune autre vie.
Chacun est unique et c’est une force