DEUIL! Mon aide vous apporte un autre regard sur votre souffrance.

Deuil! Mon aide vous apporte un autre regard sur votre souffrance.

En dehors d’un contact défunt ou médiumnique que je pratique lors de séances privées ou publiques, qui déjà apaisent ou apportent des réponses sur l’après-vie.

Je ne m’arrête pas sur cet aspect là! C’est trop peu. Je vous explique les divers paliers, comment on fait pour y accéder, vous aide  à mieux comprendre les étapes et le fonctionnement des autres et comment cela se passe.

Mais en dehors de votre disparu, il reste vous… Et vous, que devenez-vous? Quel sens redonner à sa vie ensuite?

Je suis encore là pour vous aider à ne pas perdre pied, ne pas couler, ne pas sombrer, car le désespoir est un symptôme normal par la suite qui peut conduire au pire.

Cette aide, je l’accorde seulement à ceux ou mes guides m’ont crié le besoin, je ne choisi pas, on m’impose et ça me va, c’est un deal de confiance entre là-haut et moi, on ne discute pas avec les guides et encore moins vos défunts qui m’expliquent votre parcours passé et à venir.

Ensuite pour certain, je vous invite à revenir me voir et au gré de notre échange, je jauge votre  » état », je vous rassure et j’interviens surtout sur votre votre façon de voir la vie.

Je vous applique ma méthode qui est basé sur quelques points essentiels :

  • Les souvenirs : Je vous demanderais de me raconter qui était votre disparu, de me dire son caractère, des anecdotes, des rires, des pleurs, votre vie …

Rien est fini: Je vous explique les divers mondes et comment ça se passe de l’autre côté, ce qu’ils font,où ils sont et avec qui. Que bien évidemment ils sont aussi avec nous car nos mondes se superposent.

La paix: Vous aide à vous retrouver avec vous même, avec divers moyens comme le magnétisme, la méditation, l’hypnose, car le plus dur c’est l’acceptation de l’absence, continuer de vivre malgré le manque.

Je pratique parla biais de l’hypnose la reconnexion aux souvenirs car hélas avec le temps ont oubli un peu le son de leur voix, l’odeur de leurs peaux, la douceur des cheveux et du corps, leurs rires, l’étincelle des yeux qui pétillent, …

Je vous amène avec ma méthode ce lien qui contribue à garder contact.

Car pour avoir accès à eux il y a quelques points à avoir :

  • – y croire
  • – le vouloir
  • – ne pas avoir peur ( de les voir ou de les ressentir)
  • – comprendre que la communication peut être visuel ou auditive ( rarement les 2 au départ)
  • – qu’on ne réussie pas à chaque fois la communication
  • – Qui dit ouverture de canal, dit communiquer avec des entités autres que votre défunt
  • – surtout et avant tout l’humilité

Quand ces points sont acquis, vos aptitudes sont bonnes pour communiquer.

En revanche, au fur et à mesure je m’éloigne de vous, au point ou parfois je préfère casser le lien car j’estimerais avoir fait mon travail.

Parfois, quelques amitiés peuvent naître mais je ne le cherche ni le provoque, elle arrivera si elle le doit. ( Mais c’es rare, je fais attention car mon métier enfin mes capacités que vous voyez comme quelque chose de grand de ce fait vous m’estimez beaucoup, et l’estime ce n’est pas de l’amitié! Parfois mon aide vous aura tellement apporté que vous pouvez vous ressentir redevable et vous allez me mettre à une place qui ne doit pas l’être, je fais seulement ce que j’ai à faire)

Je ne suis ni blasée, ni grisée par ce que je fais, j’ai les pieds bien sur terre même si mon esprit n’est jamais là.

 

  • Dites-vous que grâce à eux et vous, vous avez changé ma vie, c’est vous les lumières de ma route, ma flamme devient votre vôtre, en espérant avoir allumé un peu la vôtre.

Do

 

Aucun commentaire

Tison

J aime beaucoup le point que vous eclaircissez on est jamais pret a perdre quelqu un qui compte enomement pour nous on en a tellement besoin merci a vous

Réponse
Christelle

Merci Dorothée, je ne t’es vu qu’une seule fois mais celà à été très fort, très intense pour moi. Je reviendrai c’est certain tu es une très belle personne.

Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *