Quand une étape de ta vie se termine…

Quand une étape se termine dans notre vie, généralement on ne sait pas où on est en est et que faire! On en devient à avoir les bras ballants, attendant un signe de je sais quoi ou je ne sais qui!

Parfois, on prend peur et on se demande si c’était le bon moment de prendre de la distance ou de mettre fin à une période.

Si tu avais mal ou te rendais malade, tu as bien fait.

Le peur peut nous contraindre à ne pas écouter ni son coeur ni sa raison, la peur cette émotion négative qui bloque tout ce qui fait que tu es toi.

Cette terreur qui t’anime et qui te fige, que tu ne te sens même plus comme un humain, tout se robotise pour plaire et faire semblant.

N’oublie pas si tu restes plus que nécessaire avec une personne en amour, amitié, pro ou autre cela te nuira à toi pas à l’autre, c’est toi que cela fatiguer, transformer en te faisant perdre ta lumière, ton sourire, parfois ta dignité!

Ecoute toujours ta sonnette d’alarme, elle sera toujours ta meilleure conseillère.

Transforme le meilleur en souvenir et chasse le reste en fermant ce livre pour t’offrir l’écriture d’un nouveau chapitre dans un nouveau livre avec un titre bien prometteur : Mon nouveau moi!

Ne te morfond et ne te confond pas à vouloir tout comprendre et tout excuser du comment du pourquoi s’en est arrivé jusqu’à là, c’est là donc avance…

Tu n’es fautif/ive de rien, c’est juste le cheminement de la vie c’est tout, ça va, ça vient, ça part.

Ne regrette pas le passé, juste prendre conscience, tirer leçon, et avancer.

Tu verras de nouvelles personnes viendront à toi qui sont dans les mêmes mouvances, approches que toi sur les rapports à l’homme et à la vie.

On s’attache, se détache, se rattache tel un wagon sur une locomotive.

Comment vivre pleinement un présent jouissif si tu vis encore dans le passé et comment visualiser un futur serein si ton passé devient boulet à traîner!

Et si …!

Et si malgré tout ça la douleur persiste, alors chasse ces souvenirs néfastes qui te poursuivent et te « toxifient » ta vie, s’il faut change d’air  en déménageant, change de boulot, change de partenaire, va plus loin en toi en te trouvant des challenges à accomplir comme une nouvelle formation, passer un concours, changer de tête, te trouver une passion, en tout prendre du temps et exister pour soi.

N’attends pas un relais des autres pour te fixer dessus et te dire j’ai besoin de ça! Comme un déclic ou comme bouée, car se sont des fausses excuses pour mieux te cacher et mettre un mouchoir sur ta conscience et ton envie de t’en aller ou de changer des facettes de toi, par peur d’être mal vu, pas compris, critiquer, juger, …

La pire des choses c’est de s’apercevoir qu’on veut changer mais qu’on se donne pas les moyens vis à vis du regard des autres! Un jour ou l’autre tu en deviendras aigri et amer, comme une fraise flétrie de l’intérieure.

La vie est faite pour avancer, juste avancer, pas de regard en arrière et encore moins on ne recule!

Alors continue ta route, laisse derrière ce qui doit l’être, tu ne te porteras que mieux.

Voila voila

Do

 

Un commentaire

Medan

Ton texte est vrai dans tout les sens du terme. Je te souhaite bon vent dans ta nouvelle direction
Et qu’elle ta porte que du bonheur
J’ai eu ma fille récemment au téléphone et elle m’a expliqué ta nouvelle route
Bon courage à toi et à bientôt bisous

Réponse

Répondre à Medan Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *