La solitude/où se besoin d’être seul pour se retrouver, s’énergitiser!

Hey, Coucou

Mon déjà, j’ai pris un peu de temps car j’avais besoin de couper un peu et comme le titre l’indique un peu de recul est nécessaire pour prendre soin de soi et s’énergitiser de nouveau.

Pour créer, avoir de nouveaux projets, à nouveau des envies … Je suis en kiffe de moi en ce moment lol

Parfois, une pause est agréable voire vitale pour faire une mise à jour de son soi. Comme un pc, effacer les fichiers inutiles, scanner, sauvegarder, mettre dans les corbeilles les vieux dossiers, … Vous avez pigé le principe!

Ce n’est pas égoïste n’existait en tant que soi, en qu’humain, que personne tout simplement.

Beaucoup de personnes ne comprennent pas ce comportement de remise à zéro du système mais pourtant c’est intrinsèque, comme une vibration qui veut muter, augmenter, il faut juste lui laisser place pour grandir.

Rester ancré devient une forme d’embourbage, de chronophagie c’est d’une tristitude!

Je sais que je fonctionne comme ça quand je fatigue ou quand je rentre dans une période créativité ou de création. Parfois mes idées sont comme figées, bloquées, la transmission esprit/concret/palpable/tangibilité ne ce font pas.

Trop d’idées tue l’idée!

Les gens peuvent trouver ça bizarre que tu ne donnes plus de nouvelles car ça te ressemble pas… Faut juste expliquer le pourquoi de ce silence et voilà tout.

Nul honte de ce réfugier dans son monde, reconnexion avec ton enfant intérieur qui va te nourrir et que tu vas remercier en concrétisant tes rêves.

J’ai toujours fonctionné à mettre mes idées en pratique et concrétiser mes rêves aussi farfelus soient ils. Mes temps de pauses me servent à n’avoir aucune frustration avec moi même.

Vivre bien et heureuse dans mon moi.

Apprends à dompter et câliner ta solitude, elle te sert de de ligne à suivre, un peu comme une luciole qui éclaire ton chemin emprunt de zone d’ombres.

La solitude t’aide aussi à t’entendre toi, non plus les autres et brouhaha ambiant. Elle te cerne et te met face à toi et tes attentes, les vraies je parle.

Tu ne ( dois pas) subi(r)s pas la solitude, il faut se dire qu’elle est inévitable, que c’est une accompagnatrice de vie ( pas d’infortune)

La solitude te sert aussi de baromètre, elle te dit quand tu donnes trop de toi, de ta personne, trop d’émotions ou de sentiments, trop de temps aux autres, enfin trop quoi!

La solitude apporte aussi la non saturation de ce qu’on a, de ce qu’on croit acquis ou normal d’avoir, des autres!

La solitude t’apporte une forme de compréhension universelle, comme ci tout devenait fluide, facile à vivre ( sauf la solitude elle même système de dualité)

Parfois la solitude est une forme de S.O.S envoyé à ceux qui nous entoure de on ne va pas bien, regarde moi, tends moi la main. C’est révélateur de qui perçoit ta fêlure, s’aperçoit de mal être.

La solitude te permet de retirer ton armure à rôle, tu peux juste souffler, être libre.

La solitude apaise les relations car nous sommes en permanence connectés les uns aux autres et donc on perçoit aussi ce qui est nocifs et toxiques de l’autre, parfois l’impact est une secousse telle un tremblement de terre qu’on aurait voulu s’éviter.

La solitude t’aide à t’estimer à comprendre qui tu es, ce que tu veux, ne veux plus. ( ce qu’on appelle de l’amour propre ou de l’estime de soi)

La solitude est gage de résonance intérieure, c’est une remise de confiance en soi.

La solitude te permet de jouir de l’instant de ton instant, ce dire que tu existes toi pour toi.

 

Voilà voilà

 

Do

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *