Ce qu’on doit faire face à des personnes un peu trop étriquées voire compliquées ( les pas détendus de la gaine! :) )

Coucou

Bonne année à tous! ( on est que le 21 donc je peux encore c’est jusqu’au 31 🙂 )

Un petit article pour bien démarrer l’année.

Histoire de mettre des bonnes résolutions en pratique.

Je vais vous donner quelques basiques histoire de se dépatouiller des gens qui ne sont pas/plus dans la même dynamique que vous.

 

Ne donner plus d’importance à ceux qui vous stressent ou vous angoissent, car dans le fond ce n’est pas eux par leurs actions ou leurs mots qui vous touchent mais l’importance que vous leurs donnés.

Il faut évacuer le trop plein, ne laisser place qu’à l’essentiel. 

Eux, plus vous dites  » Non, j’en ai mare, j’en peu plus », plus ils sont ravis des dégâts causés sur votre psychique/physique.

On a le droit d’être énervé, d’être dans le recul, le bilan sans pour autant envoyer balader plus au moins gentiment ceux qui étaient là, ceux qui tendent leurs mains, ceux qui nous aiment.

La cruauté de vos mots peuvent impacter leurs vies et leurs donner un autre sens , un autre tournant. 

On essais de réfléchir avant de parler, avant d’essayer d’avoir raison, avant d’être la personne qui a réussi à fermer la bouche de l’autre.

Certaines victoires se font dans le silence.

On se doit de plus se placer en victime, on ne se plaint plus de sa vie. Comme dit le diction: Ne rêve pas ta vie, fait de ta vie un rêve.

Rien n’est entrave à part ton esprit, tu ne dois en aucun cas faire focus sur une problématique, toute causalité devient fantôme quand on se pose calmement.

Apprend à te pardonner de ne pas être parfait, tu n’es qu’un humain! Apprends aussi à pardonner aux autres non pas pour te satisfaire de la situation , ni la tranquillité d’un instant mais pour être en paix intérieurement.

La joie de se sentir libre dans son corps et sa tête.

Garder la patate, le smile, le courage et la pugnacité devant ceux qui ne croient pas en vous, devant ceux qui se stoppent devant un obstacle.

Bizarrement, la bonne humeur et le sourire sont contagieux donc faites le de toute votre puissance pour que cette lumière envahisse ceux entourés de négativités, toxicités, d’obscurs. 

Du coup, la journée, la semaine, la vie devient moins prenante/pesante. On aime ce qu’on est, ce qu’on fait.

Apprenez l’indulgence à la place du jugement, les avis sans connaître ni savoir, les oui-dire lapidaires. Les rumeurs, les mauvaises paroles/actes s’arrêtent quand la personne qui les reçoit ne les retransmets plus. Une mauvaise chose qui reste emprisonnée dans réceptacle sans être émise s’éteint c’est un peu comme une bougie dans un verre retourné, la flamme s’éteint.

Devenez sage et actif de discernement, savoir comprendre, c’est se comprendre soi-même. 

N’oublions pas qu’on voit chez les autres ce qu’on aime pas chez nous, un effet miroir. On ne peut pas tout amer ( ça se saurait 3:) )mais on peut s’essayer à se moduler.

Les personnes qui insistent à être néfaste, essayez de garder la tête haute, ne pas rentrer dans leur jeu. Faites ce que vous attendez qu’on vous fasse ( on donne, on reçoit)

Il faut entrer dans la cours des exemple à suivre, qui donne envie à qui ressembler, laisser les autres derrière le grillage nous admirer. C’est jouissif de réussir, de lâcher du lest, de plus sentir fardeau le poids des erreurs des autres.

Vous avez le droit de dire non, pas maintenant, je ne veux pas, je n’aime pas, … Dit dans la bienveillance, cela n’engendre aucun conflit ( et quand bien même on viendrait chercher la petite bête, on ne réagit pas, on ne rentre pas dans leur jeu)

Les bonnes résolutions c’est maintenant qu’on se doit de les prendre, ne pas remettre à demain, plus tard ...

Pour avancer dans la lumière et sur bon chemin,on ne tient plus la main aux personnes compliquées! N’ayez pas peur vous trouverez d’autres mains à tenir et qui dit peut être que tout compte fait vous en auriez plus besoin.

On met de côté ceux qui nous bloquent, nous offensent, nous dictent leurs choix, nous imposent leurs visions des choses. 

Dire non, cela ne signifie pas être  » pas gentil », c’est savoir se placer, être décisionnaire, être actif dans sa propre existence, cela en rien de vous un être faible, un méchant.

Si ces personnes ont toujours le power sur vous c’est que vous n’avez pas assez confiance en vous, de vos choix. On le travail, on s’entoure de personnes de qualités, fiables et de confiances.

Faites place à votre nouveau soi, il saura être autant sportif, qu’arbitre. 

Voilà voilà

 

Do

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *