Les « hugs » (câlins), le supermégalitop moyen de communication!

Les « hugs » (câlins), le supermégalitop moyen de communication!

 

Coucou

Dernièrement, j’ai écrit un petit article sur la colère et les effets nocifs de celle-ci, puis je me suis dit « mais pense aussi à faire un truc un peu plus joyeux »

Et la 1ere chose à laquelle j’ai pensé, c’est comment éviter ou calmer une colère, angoisse, peur, …

Et là révélation dans ma tête: Le Calinou 🙂

Pas calinou dans le sens   » quéquettons dans la joie et bonne humeur » quoique … c’est possible 3:) mais là ce n’était pas le sens 1er!

Le câlin, le « hug » comme disent les plus jeunes, c’est le fait de se prendre dans les bras.

Comme ci, on devenait bouclier et canalisateur, éponge, télépathe, empathe, …

Comme ci que rien de prendre l’autre sur son épaule, nous faisait comprendre par quoi il passe. La non verbalisation est à contrario mise dans l’étreinte, dans cet acte tout est dit.

Quand on se sent, seul, triste, incompris, doutant de tout mais surtout de soi, les bras ouverts d’une personne nous rassurent, déjà on ne se sent plus seul mais surtout on se sent  » compris »

C’est une forme de soutien, comme ci sans un mot on se disait mais à 2 , tu iras mieux, compte sur moi peu importe ce qu’il y a, où tu vas, je serais là!

Ca te fait descendre ton niveau stress, angoisse, au ras des pâquerettes!

Les câlins ne sont pas fait que d’amour, ça peut être fait de façon amicale voire juste d’humain à humain.

Pour preuve, le nombre de fois où on peut voir des vidéos de tous pays confondus avec des personnes qui revendiquent un genre, une religion, une sexualité, une couleur de peau et autres demandant à autrui une étreinte si cela ne les gênes pas, et ça marche!

Toi qui regardes cette vidéo tranquillou sur ton fauteuil, ça te réconforte pourtant tu ne reçois pas ce câlin mais le fait de voir des humains « s’aimer » te réconforte.

C’est puissant comme moyen de communication, c’est même universel. Le câlin, c’est le moyen mondialement connu pour se faire comprendre.

Le câlin n’est pas fait que pour  » soulager » le négatif, il sert aussi à dire bonjour ou merci tout dépend de l’attente pour en faire bon usage.

Le câlin, c’est un baromètre à la joie, ça nous fait descendre le mercure du niveau colère ou autres émotions toxiques. Ca nous donne une sensation de bien-être et c’est communicatif ce qui du coup ne gâche rien au plaisir d’en faire 🙂

Le fait d’avoir une personne réceptive, nous redonne courage, motivation de ce fait un peu d’estime de soi, ce qui est une aide précieuse pour continuer ou tout simplement avancer.

Les personnes avec un handicap ou handicapées, faut dire un chat, un chat! Ont cette tendance de s’étreindre, c’est leur façon certes de se rassurer mais surtout de donner de l’amour à l’autre sans rien attendre en retour.

Mon fils qui a 18 ans qui est handicapé, quand il était petit, il faisait ça. Il parlait mais ces mots étaient toujours accompagnés d’un câlin , ça le rassurait et je suis sûre qu’il voulait nous rassurer en retour. Je ne parle pas de câlin comme toutles petits font à leurs parents.

C’était différent, c’était un moyen de communication, ça l’aidait à moins appréhender le monde, les difficultés, … Quand il angoissait dû à sa différence, il venait me faire un câlin, ne pleurait pas et hop il repartait!

Le câlin, c’est une forme de médicament magique, tu le prends et ton souci disparaît.

Même Poudlard ( Ecole de Harry Potter) recherche encore la recette ( oui, ils aimeraient la promulguer sur les cons, et les pays en guerre pour éradiquer toute cette misère mais bon!)

Je récapitule, le câlin, c’est fantastique, rien que l’ouverture de bras entre 2 êtres pourrait t’aider à tout franchir, accomplir, te calmer, donner l’espoir, sans un mot tout est dit.

Dans un câlin toutes formes, sources de tension s’amenuisent où se transforme en une émotion positive.

Voilà voilà

Do

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *