La planche OuiJA ( Ouijaboard) réelle crainte ou légende urbaine?

Coucou

 

Les films, vidéo et autres légendes ont fait une mauvaise publicité sur l’outil. Ensuite, de voir un objet bouger, des lumières s’allumer ou s’éteindre, des bruits de pas, des portes qui claquent, des poignets bougés, des coups dans les murs ou peu importe les signes bien souvent se sont seulement des signes de leur présence, point! Rien d’alarmant!

Si vous paniquer au moindre ‘trucmuche », effectivement ne pratiquer pas!

Je l’ai fait dans des châteaux, chez moi et d’autres lieux plus au moins épris énergétiquement, je n’ai jamais, je dis bien jamais été attaqué ni mes convives qui participaient aux séances.

 

D’ailleurs, je fais des photos lors de séances pour justement vous montrer qu’il y a la vie après la vie, que cela existe.

 

Vous pensez réellement que des châtelains m’ouvriraient leurs portes même dans leurs parties privatives si je ne maîtrisais pas mon outil? Ils jouent quand même leurs crédibilités … Mais de savoir que quelques entités historiques restent, habitent encore certains lieux leurs font grand bien, sont plaisants!

 

Je précise qu’en le faisant chez moi et ayant des enfants, je ne le ferais pas si l’idée qu’une entité s’accroche à l’un de nous! Je ne le fais que quand je me sens en bonne condition. Si c’est lors d’une soirée organisée, pareil je demande toujours si des personnes ont des craintes, sont fatiguées … pour que justement ne touchent pas la  » goutte » qui dirige vers les lettres alphabétiques et numériques de la planche.

Les gens qui parlent de  » mauvaises expériences », « truc de fou »,  » à ne pas mettre dans toutes les mains », c’est fauxxxxxxxx!!!!!!!

C’est encore une fois, l’état d’esprit dans lequel tu es, ce que tu attends d’une séance ou de la pratique qui feront la différence.

J’ai 2 planches, une toute petite personnelle, une plus grande pour mes soirées organisées et bientôt une 3eme qu’une amie Katie va m’offrir! une en chêne en plus)

 

 

Donc, si tu as envie de tester, de comprendre, de savoir, vient à une de mes soirées 🙂

 

Do