Qu’est ce que l’ ENNEAGRAMME? Quel ENNEATYPE êtes-vous?

 

Coucou

 

Je reviens avec un news article, tout beau, tout chaud, sorti de cervelet en ébullition 🙂

En ce moment, je fais une nouvelle formation pour être titulaire d’une certification en Ennéagramme, mais what’s that?

L’ennéagramme c’est une figure en 9 points ( Ennéa veut dire 9 en latin, je fais la meuf qui cela pète mais je l’ai appris en début de ma formation sinon j’ai zéro la tête à Toto en langue morte) et gramma qui veut dire Figure.

Disons que l’ennéagramme sert à « calculer », voir votre potentiel, comprendre qui vous êtes, savoir si vous êtes dans la bonne voie, savoir qui vous êtes tout simplement. Une sorte de test de la personnalité tout bonnement dit.

Commençons :

Nous avons en nous des potentiels exploitables mais que nous cachons pour diverses raisons et qui obstruent notre réelle vision des choses et des événements.

C’est un moyen de défense face aux autres, au monde, un moyen de vivre et de survivre. C’est du « caméléonage » ( oui je sais ami de la langue de Molière et autres académiciens que ce mot n’existe pas mais bon la France est un pays qui accueille de nouveaux mots venus de je ne sais où alors pourquoi celui là, na!)

Disons, qu’on s’adapte à ce qu’on attend de nous comme parfois un parent attend de donner le flambeau de la société à son descendant.On veut être aimé et apprécié du coup, on apprend des valeurs, des qualités, des choses de la vie comme la culture aussi pour nous façonner à devenir un être aimé et aimant.

En plus, on ne part pas léger, on doit prendre en compte ce que nos parents nous ont appris et inculqué, c’est difficile d’être soi quand c’est les autres qui vous ont modelé!

L’énnéatype mais re what’s that?

C’est notre balise à déterminer qui tu es, quel profil de personnalité tu es, comprendre ton essence, ça reprend tes bases et fondamentaux pour que tu puisses enfin comprendre qui tu es et où tu peux aller.

On a en nous 9 ennéatypes, ( il y a le médiateur, l’altruiste, battant, perfectionniste, romantique, observateur, le loyal, protecteur et l’épicurien) mais généralement on en privilégie un seul comme ci celui ci devait déterminer notre personnalité, enfin celle qui donne le change, qu’on veut qu’elle soit perçue mais ce n’est pas spécialement la déterminante ni vraiment ce qu’on aurait voulu être. Comme si tu étais un clown et c’est seulement quand tu te débarbouilles , quand tu te vois sans fard que tu comprends que ta place n’est pas là.

C’est très instructif, moi qui aime vraiment et qui suis une bonne sociologue de part ma/mes professions, ça parfait et enrichis mes connaissances. C’est un outil de connaissance de soi et des autres afin de nous adapter les uns aux autres. C’est un outil d’aptitude à être et où tendre à devenir à!

Dans l’étude de l’ennéagramme, on apprend qu’on a 3 types ou 3 sortes d’intelligences qu’on utilise principalement, majoritairement et un 2eme sous-jacente un peu réprimée mais qui généralement se révèle être notre vraie soi.

Chacune d’entre elles ( d’intelligence) a un rôle bien spécifique.

On a le centre instinctif, émotionnel et mental.

-L’instinctif est celui qui se tend vers l’action: à dire, à faire, …

-L’émotionnel agira avec le coeur, le ressenti et les émotions.

-Le mental agit avec méthodologie, analytique, compréhension, logique.( terre à terre quoi 🙂 )

Pour comprendre notre ennéatype, nous devons savoir qui on est et du coup vers quelle intelligence nous interagissons.

Pour savoir de quelle intelligence tu appartiens voici un petit exercice pour le savoir: Imaginons tu es en stress face à une situation catastrophique, comment réagis tu ?

De façon rationnelle, tu te poses des questions et essais de trouver des solutions, ( tu es dans le mental), de façon instinctive, tu fais ce que tu as faire et on verra bien ( intelligence instinctive, tu crois en toi, ta chance ou la vie bref peu importe) tu fonctionneras à l’émotion sous le coup des cris, des larmes, des rires, ou des réactions des autres( tu fonctionnes avec l’intelligence du coeur)

Ca met en exergue qui on est et face a qui. C’est un moyen de communication.

Ca permet aussi de comprendre nos échecs et changements de professions, de vies, pourquoi on est attiré par tels types de femmes/hommes, de se révéler, bifurquer vers d’autres envies qui dans le fond étaient déjà en nous.

J’aime beaucoup ce que je fais, ce programme m’apporte beaucoup, ce processus m’a fait comprendre que j’étais à la bonne place, celle des altruistes 🙂

Voilà voilà

Do

Ps: Je vous dirais quand je serais certifiée!

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *