Parfois quelques maux physiques expriment des maux émotionnels ou spirituels ( les bienfaits du magnétisme)

Coucou

Souvent en magnétisme quand je fais quelques « passes » avec mes mains au dessus de votre corps, je découvre des souffrances physiques que vous portez tel un fardeau.

Les émotions, notre vécu du jour ou emmagasiné depuis quelque temps voire des années nous donnent un poids et perturbent notre santé mentale et physique.

Du coup, nous arrive en plus de mal émotionnel : stress, fatigue, dépression, … j’en passe!

Parfois, si on n’est pas en accord avec nous même ou avec l’enfant qu’on a été notre corps  » se coupe » en deux d’où cette sensation de déchirement, d’être paumé, de ne plus voir la lumière au bout du tunnel.

Dites-vous que tous ces signes vous montrent que votre tête est en surcharge et demande à se libérer du trop plein. Qu’un travail doit être fourni pour que vous soyez enfin en phase avec vous même.

J’ai déjà eu des cas où parfois les maux étaient dus à d’anciennes vies vécues où il fallait juste soulager / « guérir « , rétablir les causalités pour que la personne comprenne/accepte sa vie actuelle.

Je vais les prendre dans l’ordre du haut en bas.

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>

 

Avec les années d’expérience je pense pouvoir vous aider/aiguiller, à comprendre le pourquoi :

 

 

Les maux de tête ou tout simplement une simple douleur :

  • – Trop de tension
  • – Trop de stress
  • – Trop de questions
  • – Peu de repos
  • – Insomnie
  • – Obnubilé par quelqu’un ou quelque chose

Il faut apprendre le lâcher prise mental, ce dire que ce qui n’est pas fait aujourd’hui sera fait demain. Que vous n’êtes pas Hercule, ni Hulk ou wonder-woman. Chaque souci ne dure qu’un temps mais que bien souvent le souci qui nous fait souffrir n’est rien quand celui-ci est passé. Le cérébral a tendance à vouloir faire d’un problème qui tout compte fait avec recul n’est pas plus haut qu’un trottoir.

Donc oui, il est permis de chialer un bon coup, ça aide à se dégager du trop plein et ensuite à visualiser. La respiration a aussi son importance, il faut vraiment arriver à inspirer et expirer profondément 21 fois. (21 fois c’est dû à une méthode de canalisation sur les 4 éléments)

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>

Les maux au niveau de la nuque, du cou, de la gorge, amygdales :

  • – Besoin d’être aimé
  • – Se ressourcer
  • – Envie de calme
  • – Solitude pensante
  • – Sentiment d’invisibilité
  • – Besoin de pardonner / d’être pardonné
  • – Problème de conscience

Ces douleurs là sont celles qui dominent à 90% les personnes que je reçois.

Il serait temps de penser à vous, vous réappropriez votre corps, vous aimer. Faire des choses pour soi, dire plus souvent ce qu’on pense aux autres. Dominer votre frustration de solitude pour aller de l’avant mais surtout vers les autres, votre inconfort social vous remerciera!

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>

Les maux au niveau des épaules ce qu’on appelle tout simplement avoir le  » sac à dos » :

  • – Peine
  • – Rupture amoureuse
  • – Poids familial 
  • – Besoin de reconnaissance pro/affective
  • – Besoin de délivrance affective
  • – Peur de l’échec
  • – Peur d’aimé

Et oui, on parle de douleurs et non pas de chakras ou je ne sais quoi, du coup tout ce qui lié à l’émotion se trouve à ce niveau là.

Il faut apprendre à conquérir ces peurs, ces craintes. Aller de l’avant de l’avant et surtout ne pas avoir d’aimer. Se dire que l’échec est une leçon et non une punition. Apprendre à dire ce qu’on a sur le coeur. Avoir confiance aux autres tout simplement.

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>

Les maux au niveau des reins, des lombaires :

– Peur de perdre un contrat/ l’être aimé

  • – Soucis d’infortune ( bancaire, prêt quelconque, dette, …)
  • – Peur de mourir
  • – Peur de pas être à la hauteur de la situation dans laquelle on est on ce moment.
  • – Peur de pas être à la hauteur des attentes de la personne qui a mis sa confiance en nous.
  • – Le fait de ressasser un fait ( qui d’ailleurs ne mène à rien car plus on ressasse moins on a une solution)

Apprendre à prendre de la hauteur, du recul. Ce dire que demain sera meilleur qu’aujourd’hui. Relâcher la pression. Accepter les difficultés, ne pas ce considérer comme victime de la vie. La vie est un combat, tu n’es pas qu’un simple soldat, tu peux en être un guerrier, un chevalier ou ce que tu veux, c’est ta vie !

  • <><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>

Les douleurs dans les bras :

  • – Changement de vie/situation

– Refus de partir 

  • – Colère /Haine envers une personne/Situation
  • – Le fait d’être têtu et ne pas savoir entendre /écouter autrui
  • – être droit comme un piquet dans ces idées/ opinions
  • – Rigidité/ mettre une barrière avec les personnes en général
  • – Accorde peu/pas sa confiance facilement

C’est un peu le commun de tous ces maux là aussi! Ce sont les maux du face à soi, son miroir pour pouvoir faire face et avancer sereinement. Ce sont les maux les plus difficiles à dompter.

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>

Maux dans les mains :

La paume des mains indique plus un sentiment d’abandon, d’être seul, pas soutenu, pas aidé, peu de sociabilité.

Les doigts marquent plus une recherche d’envie d’aller vers les autres mais ne savent comment s’y prendre, peur de l’engagement vers du constructif amoureux/pro, envie de partager, de construire sa vie personnelle, de « tendre sa main » tout simplement.

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>

  • Maux dans le bassin, hanches, fesses, cuisses :
  • – Peur du changement/ de l’évolution
  • – Pour les âmes de leaders crainte de pas prendre les bonnes décisions
  • – Oppression
  • – Envie de quitter un lieu sans pouvoir y arriver pour X raisons

Ca se traduit souvent par des spasmes musculaires. Il faut savoir être clair dans ces envies et ces idées.Savoir de temps en temps être décisionnaire et non tributaire. Savoir affronter les choses que la vie nous impose en gardant son calme.

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>

Les maux dans les genoux/ jambes :

  • – Révélation sur nous mêmes
  • – Avoir la rosse tête
  • – Manque d’humilité
  • – Manque d’estime de soi
  • – Envieux, jalousie
  • – Manque de reconnaissance personnel / pro
  • – Manque d’affection
  • – Tentation ( aller voir ailleurs, démission ou autres)

Les genoux, jambes indiquent notre personne et ce que nous pensons de nous mêmes. Mais bien souvent on a forte impression de nous tout en gardant bien de mettre en équité nos défauts. Les genoux, jambes sont « les passerelles » entre les pieds qui nous portent et le reste du corps avec qui on doit fonctionner. C’est un peu comme une pile avec un + et un – on doit trouver l’équilibre pour pouvoir continuer de marcher sur notre chemin de vie.

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>

Maux dans les pieds :

  • – Manque de plaisir charnel/ Libido en berne
  • – Manque de satisfaction personnelle
  • – Manque d’amour propre
  • – Peur de ces pensées ( parfois parce qu’on pense faire du mal ou avoir envie de faire du mal procure une forme de bien être et par la suite on culpabilise)
  • – Sensation d’être paumé/ se rechercher

On est d’accord que les pieds sont deux petites choses qui portent un corps tout entier! Il dirige nos pas donc dans une certaine logique notre chemin … Apprendre à s’écouter, à se faire plaisir, se chouchouter nous aide à supporter certaines choses moins drôles du quotidien mais qui nous aident à avancer parce qu’on se sent plus léger. Massez-vous les pieds et les doigts de pieds le plus possible. Vôtre tête vous ne le dira jamais assez merci pour cette sensation de bliss total que cela enduit.

 

Donc voilà, pendant que je passe mes mains au dessus de vous, je m’essaie de mettre tout ça dans l’ordre!

Parfois chez certaines personnes c’est ce que j’appelle « un chantier » parce qu’il y a tout à refaire, à vous comprendre, apprendre mais bon quand le résultat final est là, que je vois le bonheur, la joie, dans vos yeux qui brillent, vos sourires ça vaut tout l’or du monde, croyez-moi 🙂

Et puis, tout compte fait c’est bien aussi de savoir qui on est, ce qu’on veut et où on va non? 

Allez plein de bises

Do

 

 

 

 

 

 

Aucun commentaire

pierre quiroul

ma fille de 3 ans vient de me dire comme ça en passant en mangeant une tartine de chocolat , qu’on doit écrire les bienfaits et pas les bien faits …. elle est mignonne …. ! . elle me parle illettrisme , de Bescherelle , je ne comprends pas ce qu’elle veut dire … ha les enfants

Réponse
Dorothee

Bonsoir
Je pense que la politesse est un début avant tout orthographe 🙂

Merci pour la correction! ne soyons pas avare dans la politesse et savoir connaître une erreur est preuve d’intelligence ( enfin normalement 🙂 )

Merci à vôtre mangeuse de tartine qui cela dit en passant est un petit génie car même mes enfants allant de 17 à 10 ans enfin ceux qui devraient savoir écrire ne me l’ont pas fait remarquer! En même temps vu la mère illettré et qui en plus aurait certainement besoin d’un bescherelle on ne peut leur en vouloir, les chiens ne font pas des chats. J’applaudie la vivacité de vôtre petite! Je ne sais pas dans classe elle est, mais faite là tester elle devrait certainement sauter quelques classes! Vous devez en être fier de votre connerie sous couvert d’anonymat, de vôtre fille ( qui a le beau rôle) pardon!

Réponse
sam sam

Bonjour Dorothée,

Tout ce que vous écrivez là, c’est du « dit – redit et re-redit » avec les fautes en plus 🙂
Des théories qui ne peuvent être prouvées : donc si l’on suit les absurdités que vous venez d’écrire comme étant des vérités : une gamine vient d’être violée par un homme, vous allez voir la mère et la petite, vous leur avancez des arguments afin qu’elles comprennent et acceptent le viol et les douleurs du viol car vos guides vous auront confirmée (avec preuves à l’appui !!!! ) votre délire de croire que si cette petite fille a été violée c’est que dans une autre vie, elle devait être un homme qui a violé des petites filles !!!!!
Cette mode de ces nouveaux soigneurs qui n’ont aucun niveau d’études et vous expliquent toutes les maladies en deux temps, trois mouvements en posant comme vérités des affirmations plus débiles les unes que les autres, eh bien, cette mode, m’exaspère !!!! Puis arrive le summum de l’arnaque, comme à un moment, ils sont bloqués par leur manque de connaissances, ils vous certifient que ce que vous vivez aujourd’hui, sont les séquelles de vies antérieures !!!!! (ce qui ne pourra jamais être prouvé) !!!!!

Et les yeux, quand un enfant est aveugle, ça veut dire quoi ? c’est qu’il refuse de voir sa mère car dans une autre vie il a vécu des choses terribles avec elle ? (Joker pour vous, vous avez le droit de ne pas répondre à cette question aussi stupide que ce que vous venez d’écrire !!!! )

Réponse
Dorothee

Chacun est libre de croire ce qu’il veut! Et mes fautes font parties de moi même si j’essaie de faire au mieux, je ne serais jamais prof de français, je le sais! Mais tant pis, je fais avec mes défauts! Je ne me cache pas.

Réponse
sam sam

Ce ne sont pas vraiment vos fautes qui me gênent Dorothée, ce sont surtout ces affirmations récurrentes que vous posez comme vérités, toujours ces mêmes vérités tenues par des personnes qui, dès qu’elles pensent être dans une sphère spirituelle, ressassent les mêmes choses impersonnelles guidées par un savoir mental unique, car expérimenté sous influence d’un savoir « préétabli » Il faut apprendre à désapprendre pour expérimenter un chemin spirituel unique !!!!!

Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *